AccueilActualitésNouvelle Montréal : -8°C   |  Météo détaillée  |  Changer de ville
Actualités
Imprimer cette page
28 janvier 2011

L’Europe, l’Amérique du Nord, le Chili n’ont plus de secret pour le skieur invétéré que vous êtes? Les stations de ski du Japon pourraient bien être votre prochaine destination « exotique ». Boulimique de poudreuse, d’aventures et de découvertes, Jean-Luc Brassard séjourne depuis 10 jours au pays du soleil levant. En compagnie du voyagiste Bernard Gendron, le champion olympique et porte-parole du Massif de Charlevoix scrutent les possibilités d’en faire une offre prochaine de destination-ski. Autre pays, autres mœurs mais pas de crainte de s’y perdre.

Skier au Japon représente certainement un dépaysement complet, mais il y a des repères qui ne devraient pas dérouter le skieur-voyageur. Le cadre de certaines stations pourrait cependant surprendre. Prenez la station de Rusutsu sur l'île d'Hokkaido. Sur ce site, ce ne sont pas les pistes de ski qui laissent pantois, mais bien l'infrastructure d'accueil qui s'apparente davantage aux casinos de Las Vegas qu'à un centre de ski.

Carrousel, montagnes russes, manèges de tout acabit constituent la trame de fond de Rusutsu offrant même une allée commerciale clinquante où la marchandise semble tout droit créée pour l'inutilité. Mais peu importe l'impression de ce premier contact, votre souvenir de l'endroit sera largement empreint du ski extraordinaire qu’offre cette station.

De longues pistes désertes six jours par semaine et des skieurs davantage occupés au perfectionnement de leur technique de ski sur le damé sans compter de larges sous-bois gorgés de neige poudreuse nous auront ravi du premier au dernier virage de la journée.

Avec ses trois montagnes, 5 versants, et des points de vue à couper le souffle sur le volcan Yotei à l'ouest, et l'océan Pacifique...à l'est, Rusutsu fût un véritable plaisir à skier et même magasiner un peu. Eh oui, nous nous sommes même portés volontaires pour acheter des souvenirs quétaines dont l'inutilité sera inversement proportionnelle au grand bonheur de notre journée de ski.

Ah oui, il y tombe en moyenne 14 mètres de neige par saison... et pas un chat en montagne. Quel paradoxe dans ce pays à la forte densité démographique.

On sait comment déblayer

Avec de telles accumulations de neige, inévitablement les routes doivent être constamment entretenues. À ce chapitre, le Japon n'a rien à envier à nos cols bleus. Équipé de machineries titanesques, la neige est soufflée par de puissantes fraiseuses suivant le passage des chasse-neige qui ont au préalable ramené l'étage supérieur du banc de neige sur la route. On aménage ainsi de l'espace pour la prochaine tempête qui suivra quelques heures plus tard. En ville, les préposés utilisent simplement de larges pelles pour déposer cette dernière dans le réseau de canalisation parallèle à chaque chemin.

Vous ne comprenez pas le menu au restaurant ? Une vitrine constituée de tous les plats suggérés, version plastique, vous donnera l'idée précise de votre choix.

La générosité et le désir d'aider des Japonais vous aideront à tous les instants, au restaurant comme pour toute autre quête d’informations. Il ne faut pas oublier à quel point nous apprécions au Québec lorsqu'un étranger ce donne la peine d'apprendre quelques mots de français. Or la même courtoisie s'applique aussi au pays du soleil levant. Faire preuve de respect et de savoir-vivre au Japon est un sauf-conduit que malheureusement bien des touristes semblent oublier, particulièrement lorsque le saké coule à flot.

Si vous aimez la mode, vous serez servi à souhait. Si ça existe, ça ce trouve et ils l'ont. Notre photographe Bernard Brault à presque perdu connaissance chez Yadobashi Tokyo, l'équivalent de "La Baie" centre ville à Montréal. Seulement pour le matériel électronique, il faut compter 9 étages, dont un niveau consacré uniquement pour le matériel photo. « Obélix est tombé dans la potion magique ».

Pour ce qui est des vêtements, que ce soit pour le prêt-à-porter ou les habits de ski dernier cri, vous trouverez de tout, mais votre problème sera le choix.

À la prochaine

Nous sommes maintenant à Sapporo, site des Jeux olympiques de 1972, mais avant tout une ville extraordinaire. Au programme, quelques visites de centre de ski, dont nos informateurs, nous ont dit le plus grand bien. Il est à souhaiter que nous ayons droit aux même agréables surprises qui jusqu'à maintenant ont caractérisé ce mémorable voyage.

Lors de la prochaine carte postale sur le Carnet du ski au début de la semaine prochaine, j’aurai pour vous un résumé des stations à proximité de Sapporo, quelques potins et aussi les impressions de Bernard Gendron sur le Japon (ne le dites pas, mais cela aura pris 5 ans avant que je le convainque de venir ici)

- Voyez mon album photos et quelques unes de Bernard Brault en cliquant sous la photo du haut.

Sources : Jean-Luc Brassard (propos & photos) - Adaptation Roger Laroche - Quelques photos : Bernard Brault

Toutes les nouvelles

Recherche  ok
ZoneSki.com ZoneSki.com
Les conditions de ski Les conditions de ski
Les caméras web Les caméras web
Les aubaines Les aubaines
Les excursionnistes Les excursionnistes
Covoiturage Covoiturage
Nous contacter Pour nous rejoindre
Accueil - En manchette - Actualités - Carnet des stations - Calendrier - Contactez-nous - Abonnez-vous aux fils RSS - Carte du site
© 2018, Carnet du ski de Roger Laroche -- Tous droits réservés