AccueilCarnet de visitesQuébecGaspésie - Bas-St-Laurent Montréal : -8°C   |  Météo détaillée  |  Changer de ville
Carnet de visites
QuébecQuébec CanadaOuest-canadien États-UnisÉ.U. EuropeEurope
Québec Gaspésie - Bas-St-Laurent
Imprimer cette page
Stations de ski
Auberge de montagne
Gîte du Mont Albert
Ski Chic-Chocs (Cat-Ski)
Gaspésie - Bas-St-Laurent

LES ROCHEUSES QUÉBÉCOISES

Il est dans l’esprit populaire que la Gaspésie, c’est pour les vacances estivales et qu’en hiver c’est fermé comme un ciné-parc. Erreur !!! La Gaspésie recèle de ces agréables surprises que nous avons trop souvent ignorées.

Prenez le temps de bien calculer le projet d’y passer un séjour. Dans la balance des inconvénients vous serez surpris. L’endroit ne sera cependant jamais une destination de masse car il y a insuffisance d’hébergement et les déplacements, quoique moins long que des destinations européennes, pourraient en rebuter plus d’un.

Quoiqu’il en soit, nous gardons le souvenir de l’Auberge de Montagne des Chic-Chocs qui s’inscrit dans le top 5 de mes voyages d’hiver. Le Gîte du Mont Albert aura non seulement offert une table délectable mais aussi un trio d’opportunité avec le Catski, les balades en raquettes et en ski de fond dans des sentiers gorgée de neige sans pareil.

CHIC-CHOCS SANS COMPLEXE
Chronique Journal de Sherbrooke & Journal de Magog
3 février 2011
- Roger Laroche

« C’est toujours plus beau dans la cour du voisin » et certains diront même que « plus c’est loin, mieux c’est » . Pourtant, les amoureux de neige abondante négligent trop souvent à tord le fait que le Québec possède l’un des terrains de jeux de hautes montagnes qui n’a rien à envier à ceux des Alpes européennes ou rocheuses nord-américaines.

Certes les Chic-Chocs gaspésiennes suscitent l’envie et la curiosité chez plusieurs, mais aussi le découragement à la seule pensée qu’il faut une dizaine d’heures pour les atteindre. Curieusement, ces mêmes skieurs n’hésiteront pas à prendre l’avion avec son lot d’inconvénients, ses coûts supplémentaires et le décalage horaire pour mettre ainsi, porte à porte, entre 12 et 16 heures pour se rendre à une destination encore plus lointaine.

Nous avons fait du Cat Ski dans des champs de neige et sur des dénivelés de même gabarit que ceux de l’ouest canadien, avec en sus les sous-bois caractéristiques du Québec. Le forfait est même un peu moins cher que dans l’ouest. Les descentes, tout comme la vue, sont à couper le souffle. Garder la tête haute, vous verrez peut-être un troupeau de caribous comme ceux qui ont égayé notre visite le week-end dernier.

En hébergement, la table du Gîte du Mont Albert nous a littéralement conquis par son raffinement qui fut à la hauteur des meilleures expériences gastronomiques qui soient. Sachons reconnaître que l’endroit ne sera jamais une destination de masse comme dans les grandes stations alpines du monde, mais cela ne veut pas dire qu’il faut avoir des complexes.

Ici, la neige ne se compte pas en centimètres mais en beauté du paysage aux allures parfois lunaires avec ses branches de conifères littéralement surchargés de neige. Pour l’amoureux de l’hiver que je suis, jamais un palmier sur une plage ne saurait éclipser ce spectacle. Le plaisir de l’œil et celui de la lentille photo ne se lassent jamais.

Je termine la rédaction de cette chronique au terme d’une dernière boucle idyllique en ski de fond. J’y ai suivi la trace fraîche d’un orignal signalé dans les parages avec l’anxiété de le voir apparaître comme c’est souvent le cas ici. À regret, je suis à préparer ma valise pour le retour avec un brin légitime de frustration. Voilà cependant une autre raison de revenir dans NOS rocheuses québécoises qui, à elles seules, ont du panache.



Recherche  ok
ZoneSki.com ZoneSki.com
Les conditions de ski Les conditions de ski
Les caméras web Les caméras web
Les aubaines Les aubaines
Les excursionnistes Les excursionnistes
Covoiturage Covoiturage
Nous contacter Pour nous rejoindre
Accueil - En manchette - Actualités - Carnet des stations - Calendrier - Contactez-nous - Abonnez-vous aux fils RSS - Carte du site
© 2017, Carnet du ski de Roger Laroche -- Tous droits réservés